Tout savoir sur l'herbe de la Pampa

Tout savoir -

Tout savoir sur l'herbe de la Pampa

Vous avez entendu parler de l'herbe de la pampa ? Depuis un quelque temps cette herbe est devenue très tendance. Dans les jardins, dans une déco, ou même lors d’un mariage, on en retrouve partout. Cette plante a une grande capacité décorative et également des qualités qui lui permettent d’être adoptée ou cultivée facilement et sans protocole. Découvrez dans cette article, tout ce que vous ne savez pas sur cette plante ornementale.

Fleur de la pampa

Herbe de la pampa : Origine, histoire et utilité

De son nom latin Cortaderia selloana, l’herbe de la pampa est une plante vivace qui pousse sous forme de grosses touffes. Elle fait partie des espèces dioïques car on peut en distinguer des pieds mâles et femelles. Les plumeaux spectaculaires de l’herbe de la pampa lui ont également values le surnom de ‘’roseaux à plumes’’. 

Tout comme l’avoine, l’herbe de la pampa appartient à la famille des poacées. Pour la reconnaître, il suffit de se fier à sa tige résistante, à ses feuilles raides, étroites et linéaires. L’herbe de la pampa peut produire des plumeaux blanchâtres, argentées, ou roses.

Il s’agit ici d’une plante herbacée originaire de l’Amérique du sud qui pousse en quantité dans des zones humides comme au bord d’un lac, d’une mer ou d’une rivière. La vérité est que cette plante champêtre peut pousser sur tout type de sols et peut même supporter facilement les mauvaises conditions climatiques. Seulement, pour une pousse rapide et optimale, l’herbe de la pampa adore les sols profonds et frais.

L’herbe de la pampa peut atteindre jusqu’à 4 mètres de hauteur et 2 mètre de large avec toutes ses feuilles retombantes. Cette graminée envahissante a très vite occupé une place importante dans les plus grands jardins depuis les années 70 – 80.

Herbe de Pampa séchée

Culture de l’herbe de la pampa : Ce qu’il faut savoir

L’herbe de la Pampa est une plante très envahissante. C’est pourquoi, elle ne peut se faire une place que dans les grands jardins. D’ailleurs, sa capacité à être invasive lui a déjà valu des interdictions de commercialisation dans de nombreux pays. Si vous décidez de planter de l’herbe de la pampa dans votre jardin, il faut qu’elle soit bien isolée pour ne pas être un frein à l’épanouissement de vos enfants ou de vos voisins. En effet, au printemps, l’herbe de la pampa peut se multiplier par division de touffes et peut rapidement être assez imposante dans votre jardin. Vous pouvez planter l’herbe de la pampa au printemps entre 13 et 18°C. Attention à laisser 1,5 à 2 m d’espace entre chaque graine pour permettre un développement optimal. Notez par ailleurs que les herbes de la pampa ont besoin d’au moins 6 heures de soleil de façon quotidienne pour bien se développer. Privilégiez ainsi une zone ensoleillée et un sol bien drainé au préalable pour réussir sa culture. N’hésitez pas à nourrir cette plante vivace d’engrais chimiques appropriés.

Fleur pampa invasive

Les différentes variétés de l'herbe de la pampa 

A part la Cortaderia selloana qui représente la version authentique de l’herbe de la pampa, on en distingue encore une vingtaine de variétés. Principalement, les herbes de la pampa se distinguent entre elles par la couleur de leurs feuilles, de leurs plumets, et de leurs hauteurs. Parmi les autres versions d’herbes de la pampa les plus populaires, on distingue :

  • L’herbe de la pampa rose :
  • De son nom botanique Cortaderia selloana Rosea, l’herbe de la pampa rose est une version de l’herbe de la pampa dont les plumets sont de couleurs rose claire. Ce type de plante peut atteindre jusqu’à 1m80 de taille à maturité. Elles fleurissent d’Aout à Novembre et sont réputées pour leurs capacités décoratives élevées. L’herbe de la pampa rose est en effet une plante aux couleurs douces, très romantiques et peuvent servir d’objet déco principalement pour créer une atmosphère chaleureuse.

    Herbe de Pampa rose

  • L’herbe de la pampa argentée
  • De son nom scientifique « Cortaderia selloana Sunningdale », être graminée de couleur argentée est plus robuste et persistante que les autres herbes de la pampa. Adoptée en massif, elle donne un effet sauvage original dans un décor. A maturité, l’herbe de la pampa argentée peut mesurer jusqu’à 2 mètres de long. Ces types d’herbes ont la même période de floraison que les herbes de la pampa rose. 

  • La petite herbe de la pampa 
  • Cortaderia richardii, de son nom scientifique est une variété plus compacte de l’herbe de la pampa. Vous reconnaitrez la petite herbe de la pampa grâce à ses plumes fines de couleur chamois crème légèrement arqué et à ses feuilles retombantes de couleur vert bleuté. La plante vivace Cortaderia richardii fleurit de Juin à Juillet et tire ses origines de la Nouvelle Zélande. Néanmoins, cette plante peut atteindre les 2m de long pendant sa période de floraison. 

  • L’herbe de la pampa Pumila
  • Encore appelée Cortaderia selloana Pumila, cette espèce dérivée de la Cortaderia Selloana est de couleur jaune pâle. Avec un feuillage sémi-persistant, la plante Pumila est sans doute une graminée aux capacités décoratives inestimables. Elle peut mesurer entre 1 mètre et 1,20 mètre à maturité. La période de floraison de l’herbe de la pampa Pumila débute en Aout et s’achève en Septembre.

    Fleur bouquet pampa

  • La cortaderia Albolineata
  • Cette variété petite taille de l’herbe de la pampa est une plante aux plumets couleur blanc crème qui poussent en tout sens. Elles peuvent atteindre jusqu’à 2m à maturité. Ses feuilles sont par ailleurs panachées à bord jaune. Il est conseillé de la cultiver en isolé ou en association avec d’autres arbres ou arbustes.

  • La cortaderia Aureolineata
  • L’herbe de la pampa Aureolineata est composée de feuilles vert franc rayées de jaune. La taille des touffes peut varie de 2 à 3 mètres et ses plumets sont de couleur blanc crème. Comme les autres herbes de la pampa, cette plante peut être plantée soit en isolé, soit avec d’autres arbres ou arbustes. 

  • L’herbe de la pampa Rendatleri
  • La cortaderia Rendatleri est une variété aux plumés colorés de l’herbe de la pampa. Elle se distingue par sa touffe assez dense et ses plumets de couleur rose pourpré parfois argenté. L’herbe de la pampa Rendatleri peut s’hisser jusqu’à 3 mètres de hauteur. Ses feuilles sont étroites et retombantes de couleur vert bleuté et peuvent mesurer jusqu’à 3m de long. Cette version de l’herbe de la pampa peut également être planté en isolé, en bordure ou en l’associant avec d’autres arbres ou arbustes. 

    Attention : Cette liste n’est pas exhaustive, car nous n’avons cités que les versions les plus connues de l’herbe de la pampa.

    Fleur pampa déco

    Quand tailler l’herbe de la pampa ?

    En raison de sa nature envahissante, l’herbe de la pampa a besoin d’être taillée à une période donnée. Ainsi, vous êtes invité à couper ces vivaces à la fin de l’hiver. Les feuilles et les inflorescences séchées peuvent être taillées ou soit conservées. En effet, lorsque les feuilles séchées sont conservées, elles peuvent servir de pailles pour recouvrir les herbes en pleine croissance durant l’hiver. Cette option vous serait utile seulement si vous habitez une localité où l’hiver est plutôt violent. Dans le cas contraire, vous êtes libre de couper les herbes de la pampa à 50 cm environs du sol. 

    Herbe de la pampa et déco

    L'herbe de la pampa quelle que soit sa version est une plante qui ornera parfaitement vos intérieurs ou extérieurs. Très tendance mais aussi très flexible, on adore l’herbe de la pampa pour diverses raisons. Sa qualité première concerne son caractère peu exigeant côté entretien. Ensuite, son accessibilité. Vous pouvez commander de l’herbe de la pampa en quelques clics sur internet. Selon le type de plante choisie, sa longueur et son caractère (frais ou sec), vous pouvez trouver une herbe de la pampa compatible à vos besoins. Ces plantes ornementales ne coûtent pas une fortune et sont accessibles à plusieurs bourses. 

    En déco, l'herbe de la pampa peut s’adopter seule ou s’associer avec d’autres plantes vertes ou sèches. Déco scandinave ou pas, elle peut s’intégrer parfaitement tout en donnant un rendu très esthétique. Il y a plusieurs autres manières d’adopter l’herbe de la pampa dans son intérieur comme par exemple, en massif, en accumulation ou avec quelques longues tiges tout simplement. Peu importe la façon dont vous adoptez cette plante, gardez que les plantes plus touffues seront plus enclins à donner un aspect sauvage et bohème à votre logement. Tandis que les petites plumes d’herbes de la pampa conviendraient mieux aux déco classiques et aux ornements.

    herbe de la pampa

    Herbe de la pampa séchée : Utilisation et astuces de conservation

    Les herbes de la pampa séchées sont beaucoup plus utilisées pour les décorations. Pour raison, lorsqu’elles sont séchées, elles ne pourront plus faner rapidement. De plus, elles donnent beaucoup plus l’aspect sauvage et bohème qu’on attend d’elles en étant séchées. Mieux encore, elles permettent de maintenir le décor durablement lorsqu’elles sont bien conservées.

    Pour sécher les herbes de la pampa de manière efficace, il y a des étapes à respecter. Premièrement, procurez-vous de l’herbe de la pampa fraîche, acheté en ligne ou cueilli dans votre jardin. Ensuite, faites-les sécher tête en bas pendant une durée de trois semaines. Assurez-vous de les mettre dans un endroit frais et sombre de préférence pour éviter que les herbes se dégradent. Dès que votre herbe de la pampa a complètement séché, il vous reste à la conserver durablement. Pour cela, les laques pour cheveux sont réputés pour permettre la conservation des plantes vivaces telles que l’herbe de la pampa. Il suffira de pulvériser vos plantes sèches avec une laque forte pour empêcher les pétales de tomber et à la fois pour protéger votre plante ornementale de la poussière.

    Si vous ne voulez pas vous donner trop de mal à sécher les herbes de la pampa et à attendre des semaines pour qu’elles soient prêtes, vous pouvez facilement en trouver de plus belles sur internet.

    Pampa décoration

    Division de la touffe et plantation : comment ça se passe ?

    La division de la touffe va être une étape intéressante pour ceux qui souhaitent multiplier les herbes de la pampa dans leur jardin. Pour commencer, vous devez disposer d’une touffe existante fin de pouvoir procéder à sa multiplication. Servez-vous de votre fourche-bèche pour extraire le plant de la terre. Ensuite, à l’aide de votre bèche procédez à la division en parties égales ou selon vos préférences. A cette étape, assurez-vous que chaque partie découpée présente un départ de tige pour être sûr que la pousse sera effective. Après avoir débarrassé vos touffes des feuilles fanées et des racines endommagés. 

    C’est le moment de procéder à la multiplication de vos herbes de la pampa dans des trous profonds d’au moins 40 cm.  Procurez-vous de l’engrais organique et mélangez avec la terre qui sera utilisée pour boucher les trous. Une fois cette tâche effectuée, vous pouvez maintenant reboucher les trous, tasser et arroser pour faire démarrer le processus de croissance des plantes.

    Si vous n’avez pas une touffe existante de l’herbe de la pampa dans votre jardin, il suffit d’en commander en ligne et de vous faire livrer rapidement sur notre boutique. Par ailleurs, notez que l’herbe de la pampa adore les sols humides et profonds. Il vous revient donc de vérifier régulièrement l’humidité du sol pour lui permettre de bien se développer

    Attention : Ne laissez pas de poches d’air autour de la motte ou entre les racines, cela pourrait agir négativement sur la croissance de vos touffes d’herbes de la pampa.

    Fleur pampa

    Conclusion

    L'herbe de la pampa est en gros une plante herbacée majestueuse qui peut à la fois se plaire dans vos décorations comme dans votre jardin. En déco, il existe plusieurs manières d’utiliser les herbes de la pampa et également de multiples associations possibles pour un rendu époustouflant. Vous pouvez également l’adopter juste pour donner un peu de lumière et d’originalité à votre jardin sous condition de bien vous renseigner sur le sujet. Cependant, il serait prudent de considérer son caractère invasif et donc sa capacité à coloniser tous vos espaces naturels dès qu’elle germe.